L’administration partagée des communs en Italie : une possibilité avant la pandémie, une nécessité pendant (et après) la crise