VERS UN CONCEPT OPÉRATOIRE: LA RESSOURCE TERRITORIALE